Plus qu’un groupement… un esprit !

Fondé par des carrossiers réparateurs, le groupement Carflex s’est donné pour mission de structurer et développer des solutions organisationnelles adaptées aux besoins de ses membres et de ses clients. Face à certains défis comme la baisse de la sinistralité, la concentration des acteurs de la réparation-collision, la pression des compagnies d’assurance, les professionnels se sont organisés.

Le principal point fort de Carflex : la massification d’achats, qui permet à leurs adhérents de bénéficier d’un accès à des fournisseurs référencés à des prix compétitifs et soucieux de la qualité. Mais l’esprit Carflex, c’est plus que cela.

Agir, et ne pas subir !

Au-delà du simple terme, «agir» est, pour Carflex, un acronyme devenue philosophie : Acheter / Gérer / Innover / Réunir 

Mais si rester compétitif passe par une puissance d’achats, cela comprend aussi la recherche de performance et, par conséquent une adaptabilité vis-à-vis du marché et de ses concurrents. 

C’est ce qui a poussé Éric PINTAT, Président de Carflex, à se rapprocher de Vincent HARANT Conseiller Développement Formation du GNFA PACA Corse, il y a de cela trois ans. S’il y avait déjà eu collaboration entre eux, ce n’était que pour le compte de la carrosserie de Monsieur PINTAT et non pour Carflex directement. 

Après de nombreux échanges, un projet d’envergure, porté par le groupement, a été proposé à tous les membres, les laissant libres de rejoindre l’opération.

Au programme: 

  • Un diagnostic de performance. D’une durée de 1 jour, il a pour objectif d’identifier les pratiques de chaque collaborateur mais aussi l’organisation et l’outillage à disposition.
  • Un diagnostic RH. Variable en terme de durée selon la taille de l’entreprise, il permet de mettre en lumière une cartographie des métiers et les besoins en formation.
  • Un plan de formation et d’accompagnement en carrosserie (10 jours) et en peinture (10 jours) pour activer des leviers et assurer une montée en compétences des collaborateurs.

Les formations ont eu lieu sur des postes de travail pour privilégier le transfert de compétences, maintenir et développer l’activité de l’entreprise. Le matériel et les conditions de travail des collaborateurs ont aussi été pris en compte pour optimiser les résultats.

Au final, ce sont 25 entreprises qui ont suivi ce cursus, soient 100 stagiaires.

Soutenu par l’ANFA, OPCA de la Branche, ce projet a rencontré un vif succès auprès de tous les participants. « Toutes les conditions étant réunies, les résultats ont été très rapidement mesurables. Rapidité, efficacité, meilleures connaissances des techniques et des produits… L’objectif a été plus qu'atteint. » conclut Vincent HARANT. Cela explique très certainement pourquoi un nouveau projet est en train d’être élaboré.