Vidéo learning : l'expérience Toyota

Quand Toyota décide de former ses collaborateurs au consumérisme il lance un appel d’offre. L’objectif ? former en ligne, toutes ses équipes pour assurer une flexibilité dans les plannings des uns et des autres. Le GNFA a proposé une solution innovante et a été sélectionné.

Retour sur cette expérience avec Céline DUBOS Chef de projet Commerce et Service chez Toyota.

Pourquoi avoir fait le choix du vidéo learning ?
Au départ nous étions partis sur du e-learning plus classique. Nous voulions que nombre de nos collaborateurs soient formés d’ici à la rentrée et il était compliqué de pouvoir conjuguer les impératifs de tout le monde en termes d’agenda. En échangeant avec le GNFA le projet a peu à peu pris forme, et quand Aline Soulhac (Responsable Grands Compte en charge de la marque) nous a fait cette proposition, nous avons décidé de la suivre.

Comment le projet a-t-il été construit ?
Les modules ont été pensés en amont, en concertation avec nos équipes, les responsables produits du GNFA et les ingénieurs pédagogiques qui ont tout mis en musique. Les scènes ont été filmées dans une de nos concessions. L’objectif était de rendre l’environnement réaliste, tout comme les situations pour que l’identification se fasse plus facilement et faciliter ainsi l’acquisition des compétences.

Quels sont les avantages d’un tel procédé ?
Le consumérisme n’est pas un sujet facile ni même attractif soyons honnête. Le vidéo learning permet de rendre l’apprentissage plus ludique. Nous pouvons suivre la progression et les modules acquis. Ainsi que les compétences validées. De plus la loi n’est pas quelque chose de statique et avec le vidéo learning nous pouvons régulièrement mettre des modules à jour.

Comment s’est passé la prise en main ?
Le projet a reçu un très bon accueil de la part des équipes. Son utilisation est intuitive et son ergonomie responsive permet un accès multi-supports. Ordinateur, tablette, smartphone, à tout moment pour parfaire ses connaissances ou juste pour revoir un point précis, nos collaborateurs peuvent se connecter.

Convaincue ?
Bien sûr. Ce projet est innovant et pertinent. L’adhésion des équipes n’a fait que confirmer notre première impression.