Les fondements

Au cœur de l’offre du GNFA se situe un référentiel unique, dédié aux métiers des services de l’automobile. Celui-ci se compose de plusieurs référentiels, volontairement distingués mais reliés.

Référentiel RNQSA

Le RNQSA décrit les emplois-type pour chaque domaine d’activité d’une entreprise du secteur. Pour chaque fiche emploi-type, il y est défini :

  • sa finalité 
  • ses missions principales
  • un échelon de qualification
  • ses modalités d’accès à la qualification

Référentiel de certification

Le référentiel des certificats de qualification professionnelle décrit pour chaque CQP :

  • les modules qui le composent,
  • les compétences visées par chaque module,
  • les objectifs d’évaluation de chaque compétence.

E-profil permet d’étendre ce référentiel à d’autres certificats et à d’autres modalités de reconnaissance des compétences propres à chaque entreprise.

Référentiel de formation

Ce référentiel permet de gérer n’importe quel catalogue de formation. Il est décrit en domaines et thèmes de formation et permet de gérer le contenu traité par chaque formation (session, chapitre, sous-chapitre).

Référentiel de compétences

Le référentiel de compétences est un outil majeur sur lequel s’appuie la GPEC. L’AFNOR (Association Française de Normalisation) le définit comme un « document identifiant l’ensemble des compétences utiles à un organisme dans le présent et le futur qui permet de déterminer les niveaux de compétences requis pour chaque fonction et de mesurer le niveau de maîtrise mis en œuvre dans une activité ».
La notion de compétence revêt différentes définitions en fonction des points de vue qui la déterminent. Le GNFA identifie la compétence comme étant la manière d’agir reconnue comme efficace dans un ensemble homogène de situations.
Focalisé sur l’action, le référentiel de compétences du GNFA permet de décrire chaque emploi de l’entreprise selon quatre niveaux : mission > activité > tâche > opération.
Par exemple pour un réceptionnaire de maintenance, une de ses missions est de « commercialiser des produits et des services ». Pour cela, il aura pour activité de « réaliser une vente conseil en face à face », ce qui induit comme tâche notamment de « proposer une offre de service », qui se concrétise par plusieurs opérations comme « présenter les conditions de prix » ou encore « proposer des modalités de paiement ».

Référentiel des savoirs

Le référentiel des savoirs consiste à décrire chacun d’eux en connaissances (général, de l’environnement, des procédures), en savoir-faire (opérationnels, expérientiels, relationnels, cognitifs) et en savoir-être (qualités professionnelles).

Référentiel d’enquêtes

Lors des prestations d’évaluation, il est nécessaire de récolter des informations complémentaires pour améliorer l’interprétation des résultats. Ces enquêtes peuvent porter sur le contexte de l’entreprise, sa pratique de la gestion des emplois et des compétences, sur les caractéristiques socio-démographiques des collaborateurs, …