Un diagnostic sans erreur

Effectuer un diagnostic dans l’automobile comme dans tout autre domaine, c’est rechercher les causes d’un dysfonctionnement. A chaque véhicule entrant et présentant un dysfonctionnement dans l’atelier, c’est le premier « acte » qu' effectue le technicien. Raccordé sur le véhicule via la prise diagnostic, l’outil de diagnostic fait partie des outils indispensables si l'on souhaite effectuer ce genre d'opérations sur les véhicules actuels. Il est un bon "allié" mais peut, au contraire, parfois vous induire en erreur si vous ne prenez pas le temps de confirmer, par des mesures complémentaires le défaut qu'il vous indique. Cependant, ce qui fait souvent défaut, c'est la méconnaissance des procédures de contrôle du système et le manque de structure. Pour mener à bien, un bon diagnostic, le technicien doit être à même de savoir analyser les différentes données, sélectionner les bons outils mais il doit avant tout apprendre à identifier les étapes et à les ordonner.

Un diagnostic, lorsqu’on ne déploie pas une démarche structurée implique souvent une perte de temps. Le résultat obtenu est donc contraire à son utilisation première.

Sur notre stand, vous pourrez venir tester les outils de diagnostic et chercher vous-même la provenance d’une vraie panne.

NOS FORMATIONS :

Pour parfaire l’exploitation des outils de diagnostic et des compétences des réparateurs, le GNFA propose une formation complémentaire de six jours (trois modules de deux jours) sur la recherche de pannes où chaque réparateur pourra utiliser son outil dans les conditions réelles de son atelier.