Le paradoxe du marché de la formation

Aujourd’hui, le marché de la formation professionnelle est confronté à une injonction contradictoire : contrainte financière des entreprises d’une part et exigence de compétences supplémentaires d’autre part.
Par la période économique difficile que traversent actuellement les entreprises, la tendance de réduction des coûts de la formation s’est accélérée : diminution des frais liés aux déplacements des stagiaires, du temps passé en formation et aussi pression sur les achats. La concurrence exacerbée, cumulée à de nouveaux modes de consommation, placent les services au coeur de la stratégie des entreprises. Aujourd’hui, c’est sur le service client que se joue la différence. Le service et son corollaire, la compétence. Le besoin en compétences est plus accru, tant en volume de personnes à former, qu’en qualité des compétences à acquérir, qu’en délai de réalisation. Par exemple, quand un constructeur sort un nouveau modèle, il est indispensable que tout son réseau soit formé aux argumentaires commerciaux et aux technologies intégrées au véhicule. Il est tout aussi primordial que l’acquisition de ces compétences se fasse en un temps limité. Imaginez un concessionnaire vous expliquer que le modèle exposé depuis
6 mois dans son show-room est très bien, mais qu’il se saura vous en dire plus ? Impensable !

Proximité et pédagogie

Le GNFA, est un opérateur de longue date sur le marché de la formation professionnelle. Il est identifié pour sa démarche de proximité avec ses 16 centres de formation répartis en France, assurant à chaque professionnel un lieu de formation à moins d’1h30 de son entreprise. Il est aussi reconnu pour sa pédagogie par l’apprentissage. En effet, dans ses centres, pour les stages techniques, le GNFA met à disposition un véhicule pédagogique par groupe de 3 à 4 stagiaires, des outils de diagnostic, des maquettes,.... Cette logistique garantie des conditions de transfert des compétences optimum. Les stagiaires sont faces à des situations concrètes, reflets des problématiques rencontrées dans leurs activités, et assimilent les méthodologies de recherche de panne, de diagnostic, de maintenance et de réparation.

Révolution de l’aire du numérique

La démocratisation des jeux vidéo, la génération Y, le « tout-connecté », la révolution du numérique n’est plus en marche, elle a eu lieu. La formation professionnelle n’a pas échappé à ce phénomène. La vague du numérique a modifié le rapport aux savoirs, transformé les moyens de les transmettre et les méthodes de ceux qui en ont la charge.

La dématérialisation au service de la pédagogie

Dès 2005, le GNFA s’est investi dans une démarche de R&D pour enfourcher cette révolution numérique et de dématérialisation de la formation. L’enjeu majeur réside dans la connaissance des technologies de l’information-communication (TIC) et des systèmes d’information (SI). Le développement et la production d’outils d’évaluation en ligne, de modules e-learning, de serious games, de médias ou d’environnements 3D, exigent cette nécessaire maîtrise des compétences TIC et SI. Les clients du GNFA attendent qu’il soit maître d’ouvrage et maître d’œuvre de ses prestations. C’est le cas, avec son pôle Média et Systèmes d’Information (PMSI). L’internalisation de cette compétence constitue une offre globale et intégrée et donc une garantie de fiabilité des prestations vendues.

Des solutions de formation multimodales

Aujourd’hui, le GNFA maîtrise l’ensemble de la chaîne de production de la formation, de la conception des contenus, leur développement et leur diffusion, qu’elle soit virtuelle, mais aussi en mode présentiel. Cette stratégie, conjuguée à une démarche de proximité et de pédagogie par l’apprentissage, positionne le GNFA comme un créateur de solutions multimodales. À chaque demande client, au regard du contexte et des enjeux, il interroge la pertinence de chacune de ses ressources pédagogiques, qu’elles soient dématérialisées ou en présentiel, pour construire une offre multimodale, c’est-à-dire, la contribution de différentes modalités pédagogiques pour un transfert de compétences optimum.