Au-delà des sanctions

Diverses motivations conduisent les entreprises à mettre en place un véritable plan d’action SST. Au-delà du point de vue réglementaire évoqué au-dessus, c'est une réponse à deux enjeux : 

Enjeu économique 

Un simple arrêt de travail coûte en moyenne 3 000 euros  à l’entreprise. Si celui-ci engendre une incapacité permanente, c'est de l'ordre de 70 000 euros et en cas d' accident mortel cela s'élève à 456 379 euros.   C'est sans compter sur le ralentissement de la production et les dommages collatéraux. Concernant les assurances, l’accumulation d’incidents  a un impact sur le prix de la cotisation. Mettre en place différentes actions diminue le nombre  d’arrêts et enclenche ainsi un cercle économique vertueux.

 

Enjeu humain et social

Il est difficile à quantifier mais peut avoir un impact fort dans la vie de l'entreprise. Il reflète la volonté  de la hiérarchie de veiller au bien-être et à la sécurité  de ses collaborateurs. De plus, un accident peut avoir  un impact psychologique sur l’environnement professionnel du blessé.Pour cela, le GNFA a conçu une offre de formation pour vous accompagner.