KG Protech

Après son passage au Moove Lab, la start-up a pu développer sa solution et travaille maintenant en collaboration avec le GNFA. KG Protech propose un boîtier et une application mobile pilote qui, une fois le boîtier connecté à un véhicule, permet d’immerger les apprenants dans une situation de réparation de véhicule. Plus qu’une boîte à panne, c’est une plateforme digitale dédiée à l’apprentissage à distance qui permet un enrichissement pédagogique aussi qualitatif que dans un centre de formation.

Que retenez-vous de l’expérience Moove Lab ?

Georg Homolatsch : En tant que start-up dans le domaine automobile, trouver des partenaires sur cecréneau n’est pas toujours aisé. L’échange avec les autres entreprises a été fructueux puisque, même si nous sommes dans le domaine de la mobilité,  nos solutions sont différentes et nous avons pu partager noscontacts. Le Moove Lab a été une source d’opportunités surtout au niveau du développement des partenaires et des clients, c’est un moyen très positif pour proposer notre solution. Notre produit est  maintenant vraiment introduit dans le marché.


Comment s’est déroulée la rencontre avec le GNFA ? 

Nous avons eu un premier contact avec le GNFA lors des sélections du Moove Lab puisqu’il fait partie du jury. La formation étant notre point commun, nous avons très rapidement effectué des réunions, notamment avec Christophe Bechellaoui, pour explorer les pistes de collaboration. À ce jour, nous effectuons des tests sur le centre de Mudaison. Des formateurs l’utilisent lors de formations internes comme nouvel outil sur la partie technique. Nous travaillons également sur la partie pédagogique pourl’inclure de façon efficace dans les formations.


Quelles sont les perspectives pour KG Protech ?

Nous souhaitons vraiment explorer la partie pédagogique de notre solution pour proposer une expérience client plus riche. Notre développement est organisé dans ce sens. Le secteur poids lourd pourrait aussi nous intéresser car notre solution de formation à distance répondrait aux problématiques propres à ce secteur.