Un environnement qui bouge

Les changements intervenus dans le secteur de la PRA sont multiples, à commencer par le marché lui-même : une baisse du nombre de pièces vendues, en raison de l’amélioration de la fiabilité des véhicules, et l’augmentation de la part des pièces concurrencées (par opposition aux pièces captives, liées à un brevet constructeur) et des pièces rénovées ou de réemploi.

Vendeur et acheteur se trouvent devant une multiplicité de provenances fournisseurs et de catégories pour une même pièce. Même si internet facilite les comparaisons de prix et permet de s’affranchir des contraintes magasin, le marché est complexe pour l’acheteur alors que sa préoccupation est essentiellement la rapidité d’intervention.

Cette complexité du marché pourrait se renforcer avec l’arrivée des véhicules électriques en atelier, qui nécessiteront des pièces nouvelles. Ce type de voitures comportant moins de pièces à changer, l’émergence de l’électrique pourrait avoir, à terme, un effet sur l’activité PRA et le chiffre d’affaires du secteur.